Sorties et voyages

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 20 avril 2013

Un diner chez Ladurée

Comme vous l’aurez compris avec ce titre peu imaginatif, je vais vous relater le délicieux repas que j’ai eu la chance de prendre chez Ladurée, aux Champs-Élysées.

Avant même que la dégustation proprement dite commence, la soirée s’annonçait bien. Déjà, un vendredi soir de la fin du mois de mars, point d’attente pour entrer dans le célèbre établissement — célèbre autant pour ses macarons que pour la longueur de la file sur le trottoir. Ensuite, le fait d’avoir une réservation a permis de demander à être placé à l’étage, probablement plus calme que le rez-de-chaussée passant. Par chance, nous devions être les seuls à avoir réservé une table pour ce soir-là, car celle-ci donnait pile sur l’angle de l’avenue des Champs-Élysées et de la rue Lincoln. Remarquez, la décoration intérieure de la salle était également très belle, de sorte que même dos à la fenêtre c’était loin d’être désagréable.

Lire la suite...

jeudi 7 juin 2012

Le Prater de Vienne, suite et fin

Après toutes ces émotions, vous devez probablement avoir un petit creux. Les stands de nourriture et autres restaurants sont légion au Prater, mais il y en a un qui est absolument incontournable : la Biergarten (« brasserie de plein air ») Schweizerhaus (littéralement « maison suisse »). Vous ne pourrez pas la manquer : le jardin propose des centaines de places et fait vraiment partie du paysage. La Schweizerhaus a en effet été ouverte en 1766, c’est-à-dire en même temps que l’ouverture du Prater au public si vous avez bien suivi. À l’époque, elle s’appelait Zur Schweizer Hütte, un nom signifiant grosso modo la même chose que son nom actuel.

L'entrée de la Schweizerhaus (source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Schweizerhaus11.jpg)Une des allées de la Schweizerhaus (source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Schweizerhaus09.jpg)

Lire la suite...

lundi 4 juin 2012

Le Prater de Vienne, la suite

Depuis la Wiener Riesenrad, vous avez très probablement pu observer les principales et les plus spectaculaires attractions et, au choix, trembler ou saliver d’avance à l’idée d’en faire un tour. Je ne rentrerai pas ici dans le détail de tous les manèges à sensations que l’on peut retrouver dans à peu près toutes les grandes fêtes foraines : attractions pendulaires, tours de chute, catapulte, Boomerang ou encore Volare, une montagne russe volante — ce qui est tout de même assez rare et assez impressionnant, même si celle-là semble gentille en comparaison de ce qui existe ailleurs dans le monde.

Vue d'ensemble du Prater depuis la Wiener Riesenrad (source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Prater_vom_Wiener_Riesenrad_aus_gesehen.jpg)

Lire la suite...

jeudi 31 mai 2012

Le Prater de Vienne

Après notre visite du parc d’attractions du Monte Igueldo, remontons encore le temps et penchons-nous aujourd’hui sur le Prater de Vienne.

Ce grand parc a été dédié aux plaisirs des Autrichiens dès 1766 et c’est à la fin du XIXe siècle que se sont installées les premières attractions dans le sens où nous l’entendons aujourd’hui, dont la plus célèbre de toutes : la Wiener Riesenrad, une grande roue qui a visiblement connu une popularité immense grâce au film Le Troisième Homme et qui est l’un des principaux symboles de la capitale autrichienne. Mais nous y reviendrons plus loin.

Lire la suite...

dimanche 11 mars 2012

Mini-carnaval à Rio de Janeiro

Voici une très belle vidéo réalisée en tilt shift qui donne envie de faire un tour au Brésil !

Merci à la Télé Libre pour cette découverte.

- page 1 de 4