dimanche 31 juillet 2011

La sournoiserie des emballages déréglementés

Jusqu’à peu, jusqu’au 11 avril 2009 très exactement, lorsque vous achetiez une compote individuelle, le pot faisait 100 grammes, point. C’était une conséquence de deux directives européennes : 75/106/CEE et 80/232/CEE. C’est ce qui faisait que Picard, par exemple, devait proposer des paquets de 900 grammes (et pas 1 kilogramme) pour des plats cuisinés surgelés. But évident : faciliter la comparaison des prix par le consommateur et simplifier ses préparations.

Mais depuis le 11 avril 2009 est entrée en vigueur la transposition française de la directive 2007/45/CE qui abroge les deux directives précédemment citées. Si ses effets sont pour le moment restés discrets, ils commencent à arriver dans les rayons de nos supermarchés.

Exemple vu récemment chez Monoprix sur les compotes de pommes biologiques : les 4 pots de la marque de distributeur Monoprix sont à 1,98 euros tandis que les 4 pots de la marque nationale Materne sont à 2,06 euros. Le moins cher semble donc être Monoprix, impression renforcée par le fait que le prix est sous les 2 euros, alors que celui de Materne est au-dessus. Oui mais… les pots Monoprix font maintenant 95 grammes, tandis que les pots Materne sont restés à 100 grammes ! Ce qui fait un prix au kilogramme de 20,84 euros pour Monoprix, donc plus élevé que les Materne qui font 20,60 euros le kilogramme.

Face à ces pratiques irrespectueuses du consommateur (mais parfaitement légales), soyez vigilants et comparez toujours les prix au kilo, dont l’affichage est obligatoire conformément à l’arrêté du 16 novembre 1999 relatif à la publicité, à l’égard du consommateur, des prix de vente à l’unité de mesure de certains produits préemballés.

dimanche 15 mai 2011

L'explosion du prix du timbre

Après une augmentation de 2 centimes l’année dernière, le prix du timbre augmente encore dans les mêmes proportions cette année.

Pour la lettre prioritaire, on était passé de 56 à 58 centimes le 1er juillet 2010, on passe désormais à 60 centimes. Soit 3,57 % d’augmentation en 2010, 3,33 % en 2011 et 7,14 % en tout sur ces deux années. À comparer à l’inflation moyenne de 2010 : 1,5 %…

C’est encore pire pour le « tarif lent », aussi appelé Écopli ou Lettre Éco : de 51 à 53 centimes en 2010 et 55 centimes à partir du 1er juillet. Soit des augmentations de 3,92 % en 2010, 3,77 % en 2011 et 7,84 % sur les deux années.

À vos stocks !

dimanche 8 mai 2011

Quand certains prélèvements automatiques deviennent payants

Le magazine de l’Institut National de la Consommation, 60 millions de consommateurs, s’interrogeait il y a peu sur les nouvelles obligations des banques en matière d’information tarifaire. En effet, depuis le 1er janvier 2011, les banques doivent communiquer au début de leur documentation tarifaire un « extrait standard des tarifs » sur 10 postes définis par le Comité Consultatif du Secteur Financier. Or, parmi ces 10 postes, 60 millions se demandait pourquoi faire figurer les frais liés aux prélèvements, sachant que ceux-ci ont toujours été gratuits jusqu’à présent. Et de redouter la mise en place de tels frais…

Lire la suite...

mercredi 4 mai 2011

Le piège des nouvelles conditions de vente de Free, bis

Mise à jour le 4 mai 2011 : finalement les conditions qui seront imposées à tous les abonnés Free le 1er juin prochain seront celles du 7 avril. Mais toujours aucune urgence à valider ces conditions dès maintenant, attendez plutôt le 1er juin !
Source : http://www.universfreebox.com/article14005.html, page consultée le 4 mai 2011.

Article d’origine :

La plus grande vigilance est recommandée !

Free envoie actuellement à ses abonnés un message dont voici la teneur :

Information sur votre abonnement

Cher(e) abonné(e),

Nous vous informons qu’à compter du 1er juin 2011, votre forfait Freebox évolue.

Vous trouverez à la rubrique “Mon abonnement” de votre interface de gestion, les conditions contractuelles applicables à votre forfait à compter de cette date. Un document détaille les modifications apportées.

Votre forfait inclura notamment les appels vers l’ensemble des numéros 01 à 05 et 09, dont certains étaient jusque là exclus de votre forfait. Par ailleurs, une option incluant les appels vers les lignes fixes en Algérie est proposée au prix de 2,99 euros TTC par mois.

Vous pouvez bénéficier dès aujourd’hui de cette nouvelle offre en la validant dans la rubrique “Mon abonnement” de votre interface de gestion.

Sincères salutations,

L’équipe Free

 

Deux choses :

  1. Comme le dit le message, des nouvelles conditions sont annoncées pour le 1er juin. Actuellement, les conditions proposées à la migration dans l’espace client sont celles du 7 avril, donc rien à voir…
  2. D’après le message, les nouvelles conditions permettront de mettre un terme à la facturation de certains numéros géographiques ou en 09. Or, s’agissant d’une réponse à la mise en demeure de l’ARCEP à ce sujet, la nouvelle tarification s’applique logiquement à tous les abonnés même sans acceptation des nouvelles conditions. On notera que Free était censé mettre fin à cette facturation avant le 7 janvier…

En résumé, et comme je le disais dans le précédent article, il n’y a aucune urgence à accepter les nouvelles conditions qui pénalisent plus les Freenautes qu’elles ne les avantagent. En tout cas dans l’attente des conditions du 1er juin qui se révèleront peut-être bénéfiques pour tous.

lundi 25 avril 2011

Un TAEG difficile à calculer

Personne (pas même ma conseillère) n’a jamais su me dire comment était calculé le cas pratique suivant, issu de la brochure tarifaire de BNP Paribas, pages 17-18 :

La facilité de caisse automatique (non proposée dans les conventions SBB et Forfait de compte - GPA), vous autorise un débit de 460 € pour une durée maximale de 15 jours par mois, aux conditions d’intérêts stipulées ci-dessus. Vous bénéficiez de l’exonération des agios s’ils ne dépassent pas 1 euro par trimestre.
Exemple : si vous utilisez votre facilité de caisse automatique pendant 15 jours, au taux de 14,90 % stipulé ci-dessus, le TAEG ressort à 16,08 %. Si vous dépassez votre autorisation de 10 % pendant 10 jours, au taux de 17,40 % stipulé ci-dessus, le TAEG ressort à 16,27 %.

Est-ce que quelqu’un a une idée sur le calcul de ce taux ?

- page 2 de 3 -