dimanche 13 janvier 2013

Bonne année 2013 !

Vœux 2013

dimanche 9 décembre 2012

Prix d'un appel local… mais surtaxé quand même !

Il y a trois ans et demi, je vous parlais de la « détaxation » des numéros verts et azur depuis un téléphone mobile : ils étaient présentés comme décomptés du forfait et plus systématiquement facturés hors forfait. En ce qui concernait les numéros verts, cette mesure était déjà en vigueur lors de la publication du billet, donc l’information était certaine. En revanche, en ce qui concernait les numéros azur, également et improprement appelés « au cout d’un appel local » comme nous allons le voir, la mesure était annoncée et mon billet reposait sur une simple supposition.

Lire la suite...

dimanche 30 septembre 2012

Majuscules accentuées : application dans Microsoft Word

Je vous proposais au mois de janvier d’installer un clavier spécifique pour gérer les majuscules accentuées (qui sont obligatoires en français ; je ne vous remets pas le lien une troisième fois !).

Problème : dans Microsoft Word, le correcteur orthographique ne signale pas l’absence d’accents sur les majuscules comme des erreurs — contrairement aux dictionnaires français de LibreOffice, d’Apache OpenOffice, de Mozilla Firefox ou encore de Mozilla Thunderbird par exemple. En fait, Word n’active la gestion des majuscules accentuées qu’avec le français canadien, considérant probablement que les Français ne sont pas assez à cheval sur la langue pour que cela leur soit utile…

Mais il est très simple de remédier à cela et d’écrire correctement le français dans ce logiciel : il suffit de cocher l’option « Majuscules accentuées en français » dans la sous-rubrique Édition (pour les versions antérieures à 2007) ou Vérification (pour les versions à partir de 2007) du menu Options. Et à vous le petit plaisir de la gestion correcte des accents lors de l’utilisation de la modification de casse !

jeudi 7 juin 2012

Le Prater de Vienne, suite et fin

Après toutes ces émotions, vous devez probablement avoir un petit creux. Les stands de nourriture et autres restaurants sont légion au Prater, mais il y en a un qui est absolument incontournable : la Biergarten (« brasserie de plein air ») Schweizerhaus (littéralement « maison suisse »). Vous ne pourrez pas la manquer : le jardin propose des centaines de places et fait vraiment partie du paysage. La Schweizerhaus a en effet été ouverte en 1766, c’est-à-dire en même temps que l’ouverture du Prater au public si vous avez bien suivi. À l’époque, elle s’appelait Zur Schweizer Hütte, un nom signifiant grosso modo la même chose que son nom actuel.

L'entrée de la Schweizerhaus (source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Schweizerhaus11.jpg)Une des allées de la Schweizerhaus (source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Schweizerhaus09.jpg)

Lire la suite...

lundi 4 juin 2012

Le Prater de Vienne, la suite

Depuis la Wiener Riesenrad, vous avez très probablement pu observer les principales et les plus spectaculaires attractions et, au choix, trembler ou saliver d’avance à l’idée d’en faire un tour. Je ne rentrerai pas ici dans le détail de tous les manèges à sensations que l’on peut retrouver dans à peu près toutes les grandes fêtes foraines : attractions pendulaires, tours de chute, catapulte, Boomerang ou encore Volare, une montagne russe volante — ce qui est tout de même assez rare et assez impressionnant, même si celle-là semble gentille en comparaison de ce qui existe ailleurs dans le monde.

Vue d'ensemble du Prater depuis la Wiener Riesenrad (source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Prater_vom_Wiener_Riesenrad_aus_gesehen.jpg)

Lire la suite...

- page 2 de 22 -