Une école qui monte

Actualité de la fin de semaine en ce qui concerne mes études : TELECOM Ecole de Management, mon école, a fait un bon prodigieux dans le classement du Point, qui, semble-t-il, fait autorité dans le monde des écoles de commerce. Elle se retrouve ainsi en 8e position du classement des écoles post-prépa, juste après les très habituellement en tête HEC, ESSEC, EDHEC… L’article principal du dossier est de plus très élogieux sur celle qui s’appelait il y a quelques mois encore INT Management.

A vrai dire, ce n’est que la juste reconnaissance, je pense, de la vraie valeur de l’école en termes qualitatifs. L’article le précise d’ailleurs clairement : il a été tenu en particulier compte de la taille de la structure, qui est plus restreinte à TELECOM Ecole de Management que chez les « mastodontes » que peuvent être la plupart des autres écoles. Ainsi, la méthodologie nous a enfin avantagés, ou plutôt reconnus à notre vraie valeur.

Ce classement est par ailleurs très prometteur, puisque nous sommes placés bien avant des écoles ayant les accréditations EQUIS et AACSB. TELECOM Ecole de Management, qui s’est lancée assez tard dans la « course aux accréditations », ne pourra pas les obtenir avant 2010-2011. Mais l’espoir est grand, avec ces accréditations, d’être enfin reconnus par tous comme une école de haut niveau.

Revers de la médaille, comme on nous apprend en marketing que « ce qui n’a pas de prix n’a pas de valeur », la qualité d’une école se juge aussi par son coût de scolarité — en gros, plus il est élevé (enfin dans la limite du raisonnable, il ne faut pas donner l’impression que le diplôme a été « acheté »), plus la qualité de l’enseignement est jugée bonne. Ainsi, l’école va augmenter progressivement ses frais de scolarité — ce qui devrait tout de même, au-delà du marketing, permettre d’améliorer un budget tous les ans un peu plus serré. Rien d’insurmontable néanmoins, je tiens à rassurer les futurs candidats.

Toujours est-il que je devrais bénéficier pleinement de cette reconnaissance croissante d’un diplôme que j’obtiendrai en principe au bon moment, l’année des accréditations, tout en ayant bénéficié des frais de scolarité réduits qui prévalaient depuis sa création.

Une actualité rassurante en cette période de crise…

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tb06.info/trackback/3

Fil des commentaires de ce billet