L'actualité vue à travers le prisme d'ASI

Je ne me tiens pas spécialement au courant de l’actualité en général (c’est différent en ce qui concerne les nouvelles technologies). Pourtant, je suis toujours un peu au courant des grandes nouvelles du monde, et surtout des nouvelles dont on ne parle pas beaucoup dans les médias. Certaines actualités sont en effet passées sous silence - alors qu’elles mériteraient bien plus leur place dans les journaux que de nombreuses informations sans valeur ajoutée. D’autres sont aussi retransmises de façon erronée. D’autres enfin ne sont pas traitées de la même façon selon le journal qui les diffusent  — TF1 vs Arte, Libération vs Le Figaro…
J’ai une parade à tout cela : le site d’Arrêt sur images.

Successeur de l’émission Arrêt sur images diffusée sur France 5 jusqu’en 2007, le site d’ASI est une mine d’or pour celui qui s’intéresse aux médias et à la façon dont ils traitent l’information. Il reprend le concept de l’émission mais l’applique désormais à tous les médias : télévision bien sûr, mais aussi journaux papier, radio et Internet. Le tout donne un résultat passionnant, avec notamment une revue de presse originale des journaux du monde entier, mais aussi, comme je le disais plus haut, la découverte d’informations passées sous silence (par exemple révélée par une radio, mais dont tous les autres se moquent), ou encore des différences de traitement entre journaux.
Le contenu du site est payant — 30 euros par an, 12 euros en tarif réduit, et même gratuit pour les « amis fauchés » — mais deux parties sont gratuites. La première, ce sont les contenus jugés « d’utilité publique » par les abonnés et la rédaction du site. On retrouve ainsi des contenus complets, comme les grandes émissions du site, où un ou plusieurs invités viennent débattre d’un sujet cité plus haut. Deuxième partie gratuite sur le site, les « vite dits et gratuits » qui sont des brèves contenant notamment la revue de presse.
Néanmoins, comme dans les magazines papier, il est très difficile de lire l’intégralité du contenu du site payant — déjà la partie gratuite est parfois difficile à suivre. Et comme vous le savez déjà je n’aime pas trop ne pas avoir une vue complète des choses

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tb06.info/trackback/22

Fil des commentaires de ce billet