Bye bye Micro Hebdo, bonjour l'Ordinateur individuel

Huit ans de fidélité ! J’ai souscrit mon abonnement à Micro Hebdo à la rentrée 2001, lorsque je suis arrivé au lycée et que, très classiquement, je m’étais laissé tenter par les forces de vente de l’OFUP. Puis j’ai renouvelé cet abonnement d’un an, avant de passer à la formule en prélèvement automatique. Excellente opération, car les organismes de presse n’avaient pas à l’époque pris conscience de l’incroyable envolée des prix qu’ils appliqueraient les années suivantes. En effet, pas de clause de révision du tarif de prélèvement comme cela se fait désormais systématiquement, ce qui veut dire un prix bloqué à jamais pour l’abonné fidèle. Résultat, à la fin de ces huit années, je ne paie même pas la moitié du prix de vente au numéro, et 35 % de moins que l’abonnement annuel.

Enfin je « payais », devrais-je dire, car le numéro reçu cette semaine marque la fin de mon abonnement…

En cause, la prise de conscience que ce magazine ne répond plus à mes besoins, et est en décalage avec mon niveau de connaissances. Cette prise de conscience, je l’ai eue lorsque j’ai acheté en kiosque le numéro estival de l’Ordinateur individuel.

Citons deux exemples révélateurs : si un article de Micro Hebdo parle de carte SIM ou de prise HDMI, la définition est systématiquement rappelée en marge de la page. A contrario, l’Oi part du principe que ce sont des notions connues pour le lecteur, ce qui est le cas pour moi. Second exemple, celui d’un tutoriel de conversion de vidéos au format MPEG PS vers du Xvid : impensable dans Micro Hebdo, alors que résumé en une page dans l’Oi (bon, j’avoue, une page n’était peut-être pas suffisante, mais après quelques tâtonnements je suis parvenu à mes fins — l’avantage des tâtonnements ayant été de me faire découvrir certaines fonctions non évoquées dans le tutoriel).

Je ne dénigre pas pour autant Micro Hebdo, il a son public (on va dire les débutants et les « moyens ») et j’ai bénéficié de ses conseils avisés pendant toutes ces années. Il n’y a pas eu un numéro où je n’ai appris quelque chose d’intéressant, il y avait toujours un petit logiciel à télécharger, ou une manipulation à effectuer, qui m’étaient utiles. C’est aussi grâce à Micro Hebdo que j’ai découvert de nombreux sites utiles ou moins utiles, comme par exemple Multiwizz qui permet d’envoyer gratuitement des SMS groupés. Enfin, depuis quelques mois, la rubrique de culture numérique m’a permis de m’instruire sur l’histoire, les anecdotes et les idées trompeuses de l’informatique (et il y a de quoi faire !). Le tout hebdomadairement !

Mais, dès le mois prochain, je serai heureux de trouver mon rendez-vous mensuel avec l’information des nouvelles technologies. Il me proposera certes moins d’informations dans l’absolu, mais des informations bien plus adaptées à mon niveau. Et puis, soyons honnêtes, j’avais du mal à suivre le rythme hebdomadaire et les Micro Hebdo se sont un peu entassés ces dernières semaines…

Alors, bye bye Micro Hebdo, et bonjour l’Ordinateur individuel !

Commentaires

1. Le vendredi 9 octobre 2009, 09 h 26 par Paulo

Personnellement dans mon cas, j'essaie d'acheter "régulièrement" "01informatique" beaucoup plus tourné vers l'entreprise et les réseaux d'un point de vue pro, que vers l'ordinateur personnel.

Mais en écrivant ce commentaire, je me rend compte que c'est pas du tout le même contenu ni le même objectif en fait :)