Une lutte efficace contre le SPAM

Cela fait un petit moment que je ne reçois plus beaucoup de SPAM par SMS, tandis que les pourriels et les appels téléphoniques indésirables se font plus rares. Et je me demande si les programmes de lutte contre le SPAM ne commencent pas à porter leurs fruits.

Quand je dis programmes, je ne parle pas de programmes informatiques. Effectivement, ceux-ci ont une action de tri relativement efficace sur les boites de messagerie électronique, mais ce n’est que du tri. Non, quand je parle de programmes, je parle de Signal Spam et du 33700.

Dans ces deux programmes, le but est de recenser les indésirables signalés par les utilisateurs, pour agir à la source. Si l’effet est limité pour les pourriels, la plupart des serveurs d’envois étant soit situés à l’étranger, soit des machines zombies, il n’en va pas de même pour le 33700, qui concerne le SPAM sur les réseaux mobiles.

Un SMS vous demande de rappeler le 08 99 XX XX XX pour lire un message vidéo qui vous est destiné ? Hop, transfert du message au 33700 — SMS totalement gratuit ! — qui vous demandera ensuite de lui renvoyer le numéro de l’expéditeur du SMS (toujours gratuit). L’avantage par rapport à Internet (du moins c’est un avantage dans ce cas précis), c’est que le secteur téléphonique est très codifié. Ainsi, il sera possible de connaitre le titulaire du fameux 08 99 ainsi que celui du numéro qui a envoyé le SMS, et de fermer les deux lignes dans les plus brefs délais — voire d’autres lignes appartenant au même arnaqueur.

Mais ce que ne dit pas le site officiel du 33700, c’est que les appels frauduleux peuvent aussi lui être signalés. J’ai découvert cela il y a peu sur le site Télécom-InfoConso. Ce que l’on entend par appel frauduleux, c’est le ping call. Un numéro vous appelle sans vous laisser le temps de décrocher. Machinalement, la plupart des utilisateurs vont tenter de rappeler ce numéro… qui commence par 08 99. Et là, c’est le drame : si l’utilisateur raccroche dans la première minute, il lui en coutera déjà 1,34 euros d’établissement d’appel plus 34 centimes pour la minute plus, puisqu’il appelle d’un portable, 36 centimes d’appel hors forfait chez Bouygues Telecom par exemple (qui s’ajoute puisqu’il s’agit de l’appel à un numéro surtaxé). Soit plus de 2 euros pour n’entendre que du silence au bout de la ligne, ou pire, un message enregistré incitant à patienter.

Dans ce cas, un petit SMS au 33700 (totalement gratuit, je le rappelle) en indiquant « ping call 0899XXXXXX » et le tour est joué (remplacez bien entendu le 0899XXXXXX par le numéro qui vous a importuné). Le numéro ne devrait plus faire long feu…

Mais dans le domaine de la messagerie électronique aussi, je vous incite à signaler les messages indésirables. Comme je le rappelais plus haut, le signalement est moins efficace, mais il le sera tout de même plus si un maximum d’utilisateurs excédés prennent le temps de le faire. Pour cela je vous invite à faire un tour sur le site de Signal Spam. Si, comme moi, vous utilisez un logiciel de messagerie de type Thunderbird ou Outlook, vous pourrez facilement installer une extension qui, d’un clic de souris, vous permettra de signaler vos messages indésirables.

Après tous ces bons conseils, je vous en donne un dernier : allez jeter un œil sur le Blog de Pierre, qui vient d’arriver dans la liste des liens à droite de cette page. Il n’est plus mis à jour depuis deux ans, mais sa lecture devrait vous aider à passer l’automne sans trop déprimer.