Mon fournisseur d'électricité et moi

Je commencerai ce billet par une question : quel fournisseur d’électricité est susceptible d’appeler ses clients pour leur indiquer qu’il trouve leur consommation excessive ? Et que, pour les inciter à diminuer leur consommation, il souhaite baisser le montant de leurs mensualités d’électricité ?

Non, je ne divague pas. Figurez-vous qu’un appel de ce type m’est parvenu il y a quelques semaines de cela. Quelques jours avant, j’avais envoyé un courriel au service client de ce fournisseur en demandant à être mensualisé sur la base de ma consommation de l’année précédente. Et voilà que ledit fournisseur trouve que je consomme (ou plutôt consommais) trop !

Alors, quel est donc ce fournisseur mystère ? Vous pouvez exclure d’office EDF sur un indice : le service client n’est pas joignable par messagerie électronique. Non mais alors, un fournisseur qui serait prêt à diminuer son chiffre d’affaires ?

Oui, ça existe, il suffit qu’il ait une forme juridique de Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) et s’appelle Enercoop.

L’offre de ce fournisseur présente plusieurs particularités par rapport à la « concurrence ». Tout d’abord, elle est garantie 100 % d’origine renouvelable. Contrairement à d’autres, le renouvelable n’est pas un simple produit parmi une gamme plus ou moins verte — du pur marketing, en fait. Ici, c’est un engagement fort et continu.

Par ailleurs, cette électricité renouvelable est produite de façon décentralisée, c’est-à-dire par des « petits producteurs » indépendants et non de grosses centrales couteuses et nécessairement limitées en nombre et en puissance. Ainsi, l’avenir de la production est assuré, car il est toujours possible de convertir plus de petits fournisseurs.

Enfin, sa forme juridique d’entreprise solidaire fait que son objet est d’œuvrer pour le « bien commun » plutôt que pour le profit de quelques actionnaires. Si les tarifs (pour les paresseux du calcul, un devis peut être demandé) sont plus élevés que chez les concurrents, c’est parce que tous les couts — économiques mais aussi écologiques — sont pris en compte et que la rémunération des fournisseurs se veut équitable. En conséquence, ces tarifs sont prévus pour durer, contrairement aux stratégies commerciales des grands groupes qui promettent jusqu’à maintenant un tarif inférieur au tarif réglementé, même pour du renouvelable. En effet, ces stratégies ne tiennent pas compte des couts écologiques à long terme, qui se répercuteront nécessairement à un moment ou un autre.

Avec plus de 6 000 clients, Enercoop a désormais dépassé son point mort et peut envisager l’avenir plus sereinement. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut s’en tenir à ce nombre malgré tout très faible pour l’objectif global qu’Enercoop fixe à la société. En effet, sur les 21 % de l’électricité qui devait être renouvelable en 2010 selon la directive européenne 2001/77/CE, l’objectif n’a même pas été atteint à moitié.

C’est pourquoi je vous invite à vous engager dans ce projet. Si vous souhaitez vous abonner, un bulletin de parrainage est disponible dans lequel vous pouvez indiquer mes noms et prénoms ainsi que ma ville (Palaiseau, si vous l’ignoriez). Ne croyez cependant pas que ce billet est rédigé juste pour profiter de ce parrainage : j’en avais eu l’idée bien avant et je serais également très heureux si vous me laissiez un commentaire indiquant que vous y avez souscrit suite à ce billet.

Pour terminer ce billet, vous vous demandez peut-être la suite que j’ai donné à l’appel dont je parle au début. Et bien je ne l’avais pas attendu pour débrancher mes appareils en veille, mais c’est lui en revanche qui m’a donné l’idée de ne pas laisser mon chauffe-eau en marche forcée permanente. Une façon de compenser l’augmentation de mes couts d’électricité consécutive à mon adhésion chez Enercoop.

Ah oui, au cas où vous ne le saviez pas, le serveur qui héberge ce site est lui aussi alimenté en électricité renouvelable.

1and1_logo-energie-verte_ombre-160.png

Joyeuses fêtes à tous !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tb06.info/trackback/68

Fil des commentaires de ce billet